Chroniques de Lalongue (64). 

Ne cherchez pas trop longtemps l'origine du nom Lalongue, en effet les historiens eux-mêmes ne s'entendent pas entre eux sur l'origine d'un patronyme pourtant si simple en apparence. Pour Mr Anglade, ce mot viendrait de "Taïga longa" (aygue loungue), c'est à dire l'eau longue, allusion à la nappe d'eau souterraine qui suit le coteau. Pour  Mr Dutech ce nom évoquerait plutôt une "lande longue",  une terre allongée. Pour d'autres encore, l'origine pourrait être "rue longue", témoignage de l'existence passée d'un castelnau. On retrouve Lalongue au moyen âge sous le nom de "Lanelongue".

Je ne suis pas un historien ni un documentaliste, mais seulement un curieux du temps passé, aussi dans ces pages, je m'appuie essentiellement sur les ouvrages de certains historiens. Je citerai de nombreuses fois les noms de Mr Anglade pour son ouvrage "Vic-Bilh, le Vieux Pays" et de l'abbé Aloys de Laforcade dont les patientes et méticuleuses recherches aux archives départementales lui ont permis de rédiger de nombreux articles sur Simacourbe, Moncaubet et incidemment sur Lalongue.

Une pensée me vient, les Puissants d'une époque sont ceux dont la mémoire collective se souvient ; et bien, je voudrais, dans certaines des pages de ce site, faire revivre un peu les humbles et les ignorés de notre petite commune.

 

 

Pages sur Lalongue

 

 
  Scission de Moncaubet.................................Moncaubet

Construction du presbytère.........................Presbytère

Notre église....................................................Eglise

Cadastre de 1828...........................................Cadastre 1828

Pierre Larrieu Curé de Lalongue................Pierre Larrieu

Les Maires de Lalongue................................Maires de Lalongue

Un certain Juillet 1944..................................Un certain juillet 1944

La vie à Lalongue de 1789 à 1799................Chroniques de 1789 à 1799

La vie à Lalongue de 1799 à 1814................Chroniques de 1799 à 1814

La vie à Lalongue de 1814 à 1830................Chroniques de 1814 à 1830

La vie à Lalongue de 1830 à 1852................Chroniques de 1830 à 1852

La vie à Lalongue de 1852 à 1870................Chroniques de 1852 à 1870

La vie à Lalongue de 1870 à 1883................Chroniques de 1870 à 1883

La vie à Lalongue de 1884 à 1901................Chroniques de 1884 à 1901

La vie à Lalongue de 1902 à 1922................Chroniques de 1902 à 1922

La vie à Lalongue de 1923 à 1947................Chroniques de 1923 à 1947

La vie à Lalongue de 1948 à 1985................Chroniques de 1948 à 1985

 
 

 

*************

 

 
   

Comme son nom l'indique, Simacourbe est placée sur la courbe arrondie du haut du coteau, la poudge (en béarnais). Aujourd'hui, ce village a englobé sous forme de hameaux, les anciens villages de Crabosse et de Moncaubet. Simacourbe est intéressant à plus d'un titre.

 

En 1385, ce village comptait 40 ostaus (1), ce qui était assez considérable et en faisait la quatrième communauté du bailliage (2) de Lembeye, relativement peuplé à l'époque. C'est alors le siège d'un archiprêtre du diocèse de Lescar. La Seigneurie était celle d'une abbaye laïque.

Pourtant, on découvre aisément l'enceinte bien marquée de l'ancien château fort avec ses douves profondes toujours existantes; mais on ne trouve pas trace de l'existence de cette Seigneurie.  

    - 1 -  Ostau       : Foyer, feu ou famille vivant sous le même toit.

     - 2 -  Bailliage  : Circonscription d'un bailli (officier rendant la justice au nom d'un seigneur).

En bleu, extraits du livre de Mr Anglade "Vic-Bilh, le Vieux Pays"..

 

NB -  Si je me suis permis d'ajouter quelque pages sur Simacourbe, c'est que son histoire et sa vie actuelle sont intimement liées à celles de Lalongue. Entre autre, les deux villages ont en commun leurs écoles (de la maternelle au CE2 à Simacourbe, les CM1 et CM2 à Lalongue). Et puis l'histoire de Moncaubet concernant les deux communes est encore si présente dans l'esprit des anciens....

Les informations sur les sujets abordés et dont je me suis inspiré, ont été recueillies principalement dans les documents proposés à la lecture des visiteurs dans l'église de Simacourbe. Ceux-ci ont été édités par l'association JADE de Simacourbe ; c'est d'ailleurs avec l'agrément de Mr Serge Chantre, président de JADE, et celui de feu Mr l'abbé de Laforcade que j'ai utilisé cette documentation.

Vous pouvez prendre connaissance des activités de l'Association JADE en consultant :  http://perso.orange.fr/jade64

 

 

 

Pages sur Simacourbe.

 

 
  Le pigeonnier........................................................Pigeonnier

L'église..................................................................Eglise

L'abbaye laïque.....................................................Abbaye

 

 
   

*************

   
               
                                    Retour vers page d'accueil..................................Lalongue