A LA DECOUVERTE de BUROSSE.

Deuxième  balade,

L'église.

 

Burosse Mendousse est né au XIX ème siècle de la fusion de deux petites communes

Burosse et Mendousse.

Ces deux villages furent anciennement habités. Outre la motte féodale sur laquelle est aujourd'hui placée la nouvelle église, il y eut certainement à cet endroit une villa gallo-romaine. Cela explique la découverte en 1871 d'un Mercure de bronze de 0,10m et de divers débris de mosaïque. 

 

Comme d'habitude, partez du centre de Lalongue et empruntez la D104 en direction du nord (Castetpugon). Suivez cette route jusqu'au point 2 (environ 3 km). Prenez à gauche en direction de Burosse. Arrivé au point 3 (Après une courte mais raide descente, en face d'une petite ferme) prenez à droite jusqu'au point 4, c'est l'église.

Vous pourrez vous reposer sur les bancs qui sont aménagés sur la place et même boire à la fontaine. Vous devriez aller visiter cette église, elle en vaut la peine. (Cf dernier article de cette page).

Pour repartir continuez à descendre la route qui vous a conduite ici et rejoignez le point 5 sur la D219. tournez à gauche et prenez aussitôt le chemin à gauche qui suit le pied du coteau. Suivez le jusqu'à une petite ferme avec une cour fermée et prenez immédiatement à droite le chemin 6 qui vous permettra de rejoindre la D211 puis Lannecaube 7. Prenez alors à gauche (après le terrain de sport) et remontez à Lalongue via le point 8.

            

 

 

 

 

On trouva en 1888, près de l'emplacement de l'ancienne église, un sarcophage de poudingue qui, dans sa partie supérieure, offre la particularité d'une cavité pour la tête du défunt. Ce sarcophage sert actuellement d'autel dans l'église restaurée. Il date sans doute du XIIème siècle.

Dans l'église on peut aussi voir un très joli baptistère datant probablement du XIIIème siècle, mais je n'en connais pas l'origine. Dans l'église on peut consulter un petit dossier expliquant l'histoire du village, les curiosités exposées, les personnages et scènes représentés sur les vitraux. En principe l'entrée de l'église est libre, la clef est accessible sous le porche à côté d'un petit panneau d'affichage; surtout, n'oubliez pas de tout refermer avant de repartir.

 

Mendousse est cité en 1286 sous le nom de Mendaosse. En 1323, C'est Bendaosse qui est cité et de nouveau Mendeosse en 1385, puis Mendosa (prononcé à la béarnaise : Mendousse) en 1538 qui appartient alors à Jean, seigneur de Sadirac.

En 1549 Mendousse compte 8 feux soit, environ, 40 habitants.

        L'église Saint-Martin de Mendousse fut détruite en 1884 lors de la construction de l'église actuelle.

        Il en fut de même de l'église Saint-Jacques de Burosse, à la même date. Les deux paroisses avaient été en effet réunies dès 1842 (le 27 Juin).

        La municipalité a fort justement réparti les deux emplacements de l'église de part et d'autre de l'allée centrale, pour chacune des populations et fait exécuter pour placer face à leurs fidèles, deux tableaux repésentant l'un saint Martin pour Mendousse, l'autre saint Jacques pour Burosse. Mais cette église est vouée à saint Louis. A noter aussi, sur la place précédant le porche de l'église, une allée marquée de pavés de couleur marquant la séparation ancienne entre les deux communes.

        Burosse est cité sous la forme Burossium en 1312, Buroose en 1402. 

        Il n'y avait que 15 habitants (3 feux) en 1385.

 

Le portail roman à billettes provient de l'une des deux églises, de même qu'une pierre de remploi portant la date de 1261. Cette pierre est visible, enchâssée à l'extérieur dans le mur du choeur

 

          NB: Tous les textes en bleu foncé sont extraites du livre d'André Anglade "Vic-Bilh, le vieux Pays".

 

                Burosse première balade                                     - Château -

                Retour vers page de sélection                             - Promenades -